You can unsubscribe from this newsletter at any time using the link at the bottom of this email.

 Vous pouvez vous désinscrire à tout instant de notre lettre d'information en utilisant le lien situé à la fin de ce message.

International Council on Archives

Conseil international des Archives

NEWSLETTER

LETTRE D'INFORMATION

November/Novembre

2015#11

 

ICA NEWS NOUVELLES DE L'ICA

 

CALL FOR PAPERS - 18TH ICA INTERNATIONAL CONGRESS IN SEOUL, SOUTH KOREA 5-10 SEPTEMBER 2016

APPEL A CONTRIBUTIONS POUR LE 18E CONGRES INTERNATIONAL DE L'ICA A SEOUL, COREE DU SUD, DU 5 AU 10 SEPTEMBRE 2016

 

The call for papers for the Congress of the International Council on Archives, in Seoul, South Korea, from 5-10 September 2016 is now open.
We invite you to submit proposals on the theme " Archives, Harmony and Friendship: ensuring cultural sensitivity, justice and cooperation in a globalized world ".


More information about the Congress theme, topics and sessions is available here:
English            http://submit.ica2016.com/Abstracts_Guidelines.html
Korean            http://submit.ica2016.com/Abstracts_Guidelines_kor.html

Chinese           available shortly


Submissions can be made online and close on 1 February 2016. If you have any questions about the call for papers contact the ICA at programme@ica.org.

Please share this information with your colleagues, including those in other professional networks. We look forward to seeing you in Seoul!

L'Appel à Contribution pour le Congrès de l'ICA - International Council on Archives, à Séoul, Corée du Sud, du 5-10 Septembre 2016, est ouvert.


Vous êtes invités à soumettre vos abstracts sur le thème " Archives, Harmonie and Amitiés: assurer la sensibilité culturelle, la justice et la coopération dans un contexte international".
Plus d'informations sur le thème général du Congrès, les sujets et les sessions sont disponibles en cliquant sur les liens suivants:
Français          http://submit.ica2016.com/Abstracts_Guidelines_fra.html
Coréen            http://submit.ica2016.com/Abstracts_Guidelines_kor.html
Chinois           bientôt disponible


Les candidatures peuvent être faites directement sur le site jusqu'au 1er Février 2016. Si vous avez des questions contactez l'ICA à l'adresse suivante programme@ica.org.


Diffusez cette information auprès de tous vos collègues, y compris des autres réseaux professionnels.
En attendant de vous rencontrer à Séoul !


                                      

 

PUBLIC CONSULTATION ON THE ICA WEBSITE: GIVE US YOUR OPINION

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE SITE INTERNET DE L'ICA : DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

 

 

The ICA website is currently under development. The first phase of the project aims to deliver open source, sustainable tools which improve the online governance of our organization.


The second phase is to be launched next year. This phase will enhance the navigation experience of our website users, and deliver more advanced tools allowing a better promotion of the International Council on Archives actions, along with its Branches and Sections.


Please send us your remarks, comments and improvements suggestions through the online Survey. You can also contact the ICA Secretariat at webmaster@ica.org
This consultation deadline is set to the 15th of january 2016.

 

Le site internet de l'ICA est en cours de refonte. La première phase de ce projet a pour but de doter l'ICA d'outils Open Source, pérennes et capables de soutenir en ligne la bonne gouvernance de notre organisation.


La seconde phase sera lancée au cours de l'année prochaine. Il s'agira d'améliorer l'expérience de navigation des utilisateurs de notre site, mais également de se doter d'outils permettant de promouvoir au mieux les actions du Conseil International des Archives, de ses Branches et de ses Sections.


Nous lançons donc aujourd'hui un appel à tous les utilisateurs du site internet de l'ICA, pour recueillir vos remarques, commentaires et suggestions d'améliorations.
Le questionnaire est en ligne. Vous pouvez également contacter le secrétariat de l'ICA webmaster@ica.org


                                            

 

MEMORY OF THE WORLD: A STRONG COLLABORATION BETWEEN UNESCO AND ICA

MEMOIRE DU MONDE : UNE COLLABORATION ETROITE ENTRE L'UNESCO ET L'ICA

 

 

David Fricker, ICA President International Council on Archives and Irina Bokova, UNESCO's Director General, met on Tuesday 10th November at UNESCO HQ in Paris in order to reinforce the close links between the two organizations and to develop their partnership.
A partnership which started in 1948 since 9 June of that year saw the creation of ICA as a Non-Governmental Organization at UNESCO Head Quarters in Paris. In recent years 9 June has been celebrated as "International Archives Day" with ever greater enthusiasm throughout the world.
On Tuesday, David Fricker and Irina Bokova discussed strategy and archival development, including the Universal Declaration on Archives endorsed by UNESCO in 2011 and particularly the new ICA Strategy for Africa.

David Fricker explained to Irina Bokova that the main objectives of the Africa Strategy are to strengthen national archives as key advocates for record-keeping and as leaders in good practice; to support archival educators in curriculum development and to develop a training plan; to build partnerships to support conservation education and training and also for ICA to take sensitive account of the different linguistic and administrative traditions found in present day Africa.

Finally, David Fricker and Irina Bokova discussed at length possible improvements to Memory of the World (MoW), UNESCO's flagship programme for the documentary heritage.  On the same day the UNESCO General Conference approved Recommendations concerning the Preservation of, Access to, Documentary Heritage in the Digital Era.
The PERSIST Project for the preservation of 'born digital' archives forms an important part of the successful partnership between the two organization and a meeting on Thursday 12 November maintained the momentum of this major initiative.

 

David Fricker, Président de l'ICA International Council on Archives et Irina Bokova, Directrice Générale de l'UNESCO se sont rencontrés mardi 10 novembre au siège de l'UNESCO à Paris pour confirmer les liens étroits qui lient les deux organisations et développer leurs collaborations.
Une collaboration qui remonte à 1948 puisque le 9 juin voit la création de l'ICA  le cadre du développement d'organisations non-gouvernementales par l'UNESCO. Depuis quelques années, le 9 juin est célébré à travers le monde, avec un enthousiasme croissant, en tant que " Journée Internationale des Archives ".
Mardi dernier, la stratégie et les différents axes de développement de l'ICA ont été abordées par David Fricker et Irina Bokova, comme la Déclaration Universelle des Archives adoptée en 2011 par l'UNESCO et plus particulièrement la nouvelle Stratégie en Afrique de l'ICA.


David Fricker a expliqué à Irina Bokova que les principaux objectifs de la Stratégie en Afrique consistent à renforcer le rôle clés des archives nationales dans la tenue des dossiers et dans la diffusion des bonnes pratiques, de soutenir les programmes et de développer les partenariats visant à l'éducation et à la formation, mais également pour l'ICA de prendre sensiblement en compte les différences linguistiques et administratives qui reflètent les traditions de l'Afrique actuelle.

Enfin, la coopération dans le cadre de la Sauvegarde de la Mémoire du monde a été longuement discutée alors que, le jour même, l'UNESCO présentait ses recommandations concernant la préservation et l'accessibilité du patrimoine documentaire à l'ère du numérique.
Le Programme PERSIST, né d'une préoccupation commune pour la conservation des archives numériques, s'inscrit dans le cadre de ce partenariat fructueux et la réunion jeudi 12 novembre a maintenu l'élan de cette initiative majeure.


Read more Lire l'article


                   

EVENTS EVENEMENTS

         

EUROPEANA CALLS FOR UPDATED EU COPYRIGHT RULES

EUROPEANA LANCE UN APPEL EN FAVEUR D'UNE NOUVELLE REGLEMENTATION DU DROIT D'EXPLOITATION EN UNION EUROPEENNE

 

The European Commission is committed to modernising EU copyright rules as part of its strategy to create a Digital Single Market for Europe. We welcome this news as current copyright rules restrict Museums, Libraries and Archives in their ability to provide access to information, culture and our shared European history online. If supported by modernised copyright rules the cultural heritage sector can continue its important contribution to society in the digital era and has the potential to be an important driver of the European Digital Single Market.


Therefore the institutions would like to try to influence the outcomes. To this end, Europeana and several heads of major cultural heritage institutions have written an Open Letter strongly in favour of updated copyright rules addressed to Commissioner Oettinger, Vice President Ansip and Commissioner Navracsics.
This need for change was also clearly recognised by the European Parliament in their evaluation report adopted before the summer. This report was directly influenced by the case for change Europeana has been making on behalf of the cultural heritage institutions in its Network.


ICA fully supports this initiative to open up access to online users of Archives and related institutions.

La commission européenne s'est engagée à moderniser les règles du copyright, ou droit d'exploitation, dans l'Union européenne, dans le cadre de sa stratégie de mise en place d'un marché numérique unique en Europe. Nous accueillons cette nouvelle avec intérêt puisque les droits d'exploitation actuels restreignent les capacités des Musées, des Bibliothèques et des Archives à donner accès à l'information, à la culture et à notre histoire européenne partagée en ligne. Encouragé par des règles modernisées sur les droits d'exploitation, le secteur du patrimoine culturel pourra poursuivre son importante contribution à la société de l'ère numérique et aura le potentiel pour devenir un moteur important du marché numérique unique de l'Union Européenne.


Les institutions veulent tenter d'influencer les résultats. A cette fin, Europeana et plusieurs instutions culturelles majeures ont écrit une lettre ouverte fortement en faveur d'un droit d'exploitation actualisé  adressée au Comissaire Oettinger, au Vice-président Ansip et au Commissaire Navracsics.
Ce changement nécessaire a également été reconnu par le Parlement Européen dans son rapport d'évaluation adopté avant l'été. Ce rapport a été directement influencé par la demande de changement proposée par Europeana de la part des institutions de patrimoine culturel et de sn réseau.


L'ICA apporte tout son soutien à cette initiative qui a pour but d'ouvrir aux internautes l'accès des Archives et d'autres institutions de culture et de patrimoine.



Read more Lire l'article


                                 

              

IASA EUROPEANA SOUNDS TASK FORCE HAS BEEN LAUNCHED

LANCEMENT DU GROUPE DE TRAVAIL CONJOINT EUROPEANA SOUNDS IASA

 

The International Association of Sound and Audiovisual Archives (IASA) and the Europeana Sounds project have agreed to the creation of a Task Force during the IASA 2015 annual conference in Paris.


IASA's Europeana Sounds Task Force will include the planning of and the establishment of aggregation training workshops in each future IASA conference, looking into future funding options, promoting active sound heritage preservation and the sharing of best practice between knowledgeable subject experts. The Task Force is now planning
how to set out processes and procedures as an integral and long term activity within the auspices of IASA.

 

L'Association Internationale d'Archives sonores et audiovisuelles (IASA) et le projet Europeana Sounds ont annoncé la création  d'un groupe de travail conjoint lors de la conférence annuelle de IASA à Paris.
Le groupe de travail Europeana Sounds de IASA a, entre autres, pour objectif de mettre en place des ateliers de travail communs lors de chaque conférence annuelle de IASA, de rechercher de nouvelles possibilités de financement, de promouvoir la conservation active du patrimoine sonore et de partager les bonnes pratiques proposées par des experts du domaine. Le groupe de travail réfléchit actuellement aux procédures à mettre en place pour garantir  la pérennité de son travail au sein de IASA.




Read more Lire l'article

                                 

THE UNITED KINGDOM NATIONAL ARCHIVES CAMPAIGN EXPLORE YOUR ARCHIVE IS ONLINE FROM THE 14TH TO THE 22ND OF NOVEMBER

LA CAMPAGNE "EXPLORE YOUR ARCHIVE" LANCEE PAR LES ARCHIVES NATIONALES DU ROYAUME-UNI EST EN LIGNE DU 14 AU 22 NOVEMBRE

 

Explore Your Archive is a joint campaign delivered by The National Archives and the Archives and Records Association across the UK and Ireland. It aims to showcase the unique potential of archives to excite people, bring communities together, and tell amazing stories.
Held from the 14thto the 22nd of November, the campaign showcases the phenomenal archival collections held by organisations across the UK and Ireland, whatever their size and scale, and wherever they are.

 

"Explore your Archive" est une campagne conjointe mise en place par les archives nationales du Royaume-Uni et la " Archives and Records Association " pour le Royaume-Uni et l'Irlande. Cette campagne a pour but de présenter le potentiel unique que peuvent avoir les archives, pour stimuler le public, rassembler les communautés et raconter des histoires incroyables.
La campagne se tient cette année du 14 au 22 novembre et présente les collections archivistiques phénoménales des institutions du Royaume-Uni et de l'Irlande, quel que soit leur taille, leur but, et leur nom.


Read more Lire l'article

                                 

WORLD NEWS NOUVELLES DU MONDE 

         

We publish a selection of articles below from different media. Please note that the views expressed here are personal and do not necessarily reflect the views of the President and officers of ICA.

Nous publions une sélection d'articles ci-dessous issus de différents médias. Veuillez noter que les opinions qui y sont exprimées sont personnelles et ne reflètent pas nécessairement les opinions du Président et des officiers de l'ICA. 

 

                          

United Kingdom  Royaume Uni 

 

FILE RELEASE: COLD WAR CAMBRIDGE SPIES BURGESS AND MACLEAN
DOSSIER RENDU PUBLIC : BURGESS ET MACLEAN, ESPIONS A CAMBRIDGE PENDANT LA GUERRE FROIDE

 

On the 23rd of October the United Kingdom National Archives released over 400 files from the Security Service (MI5), Foreign and Commonwealth Office and Cabinet Office which focus on Cold War investigations that revealed Guy Burgess and Donald Maclean to be part of the Cambridge Spy Ring, one of the most famous spy cases in history.
The collection also includes other intelligence operations, suspected agents and individuals under surveillance, such as Lord Boothby and the enquiry into the disappearance of Commander Crabb. The collection spans the inter-war years, Second World War and post-war eras.
Le 23 octobre, les Archives nationales du Royaume-Uni ont rendu publics 400 dossiers du temps de la Guerre Froide appartenant au Services de Sécurité (MI5), au Ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth et au cabinet du premier ministre, qui concernent  l'enquête sur l'appartenance de Guy Burgess et Donald Maclean au cercle d'espionnage de Cambridge, l'une des plus célèbres affaires d'espionnage de l'Histoire.
La collection inclut également d'autres opérations de contre-espionnage, les noms d'agents suspects et d'individus sous surveillance, comme Lord Boothby, ou encore l'enquête sur la disparition du Commandant Crabb. Le fonds s'étend sur les années de l'entre-deux-guerres, la deuxième guerre mondiale et les années d'après-guerre.

 

Read more Lire l'article


 

CHILDREN'S AUTHOR MICHAEL MORPURGO OPTS TO DONATE HIS ENTIRE ARCHIVE TO SEVEN STORIES

L'AUTEUR DE LIVRES POUR ENFANTS MICHAEL MORPURGO CHOISIT DE DONNER L'INTEGRALITE DE SES ARCHIVES A SEVEN STORIES



Michael Morpurgo, author of War Horse and one of Britain's greatest writers for children, has chosen to donate his entire archive to Seven Stories in Newcastle. It means the national center for children's books, based in the Ouseburn Valley, will be the custodian for the writer's archive as it stands now and for the remainder of his creative life.
During a 40-year career Michael Morpurgo has produced more than 150 books for children on a range of subjects. As well as War Horse, inspiration for the Royal National Theatre's hugely successful stage production, they include Private Peaceful, The Dancing Bear and Kensuke's Kingdom.
Mr Morpurgo, who is 72, said: "I have known Seven Stories for a number of years and admired the way that it has worked quietly and diligently to fill an obvious gap in our culture by founding a national children's literature archive and by using it to make amazing exhibitions.

Michael Morpurgo, auteur de Cheval de Guerre et l'un des plus grands auteurs britanniques pour enfants, a choisi de donner l'intégralité de ses archives à Seven Stories à Newcastle. Cela signifie que le centre national du livre jeunesse, basé à Ouseburn Valley, sera le gardien des archives actuelles de l'écrivain ainsi que des archives du reste de sa vie créatrice.
En 40 ans de carrière, Michael Morpurgo a produit plus de 150 livres pour enfants sur toute une gamme de sujets. En plus de Cheval de Guerre, qui a inspiré l'un des plus grands succès de mise en scène du Royal National Theater, on trouve Soldat Peaceful, The Dancing Bear et Le Royaume de Kensuké.
Mr Morpurgo, âgé de 72 ans, déclare : " Je connais Seven Stories depuis bien longtemps et j'admire leur manière de travailler discrètement et consciencieusement pour combler une évidente lacune dans notre culture en finançant les archives de la littérature jeunesse nationale et en les utilisant pour réaliser des expositions extraordinaires. "

 

Read more Lire l'article


THE NATIONAL ARCHIVES LAUNCHES ARCHIVES INSPIRE AT HE DISCOVERING COLLECTIONS DISCOVERING COMMUNITIES CONFERENCE

LES ARCHIVES NATIONALES LANCENT ARCHIVES INSPIRE LORS DE LA CONFERENCE DISCOVERING COLLECTIONS DISCOVERING COMMUNITIES

 

 

Archives Inspire 2015-19, The National Archives' new four-year strategy, was officially launched by its chief executive and keeper, Jeff James, at the Discovering Collections Discovering Communities conference held from the 12th to the 14th of October.


The conference, organised by The National Archives and Research Libraries UK (RLUK), was held at The Lowry in Salford Quays with a theme of 'exploring new digital destinations for heritage and academia.'More than 450 delegates from around 300 organisations spanning the academic, heritage and wider cultural sectors attended the conference and took part in discussion panels and workshops.
Keynote speakers included Simon Chaplin of the Wellcome Trust, Simon Tanner from King's College London, Lucy Burgess of the University of Oxford, and The National Archives' interim director of Research and Collections, Val Johnson.


In welcoming delegates to DCDC, Jeff said: 'The last two decades have witnessed a flourishing of digital content across the heritage and academic sectors. […] Our audiences have gone from being consumers of heritage content to active creators and curators, helping us to contextualise and interpret our rich and diverse collections. […] 'The development of digital technologies has presented new opportunities for collaboration not only between our institutions, academics and sectors, but also new ways of collaborating with our users.'
To consult the Archives Inspire four year strategy, follow this link.


Archives Inspire 2015-2019, la nouvelle stratégie quadriennale des Archives Nationales, a été lancée officiellement par son responsable exécutif et gardien, Jeff James, lors de la conférence  Discovering Collections Discovering Communities qui s'est tenue du 12 au 14 octobre.


La conférence, organisée par les Archives Nationales et les Bibliothèques de Recherche du Royaume-Uni (RLUK), était organisée au complexe The Lowry, à Salford Quays, avec pour thème "l'exploration des nouvelles destinations numériques pour le patrimoine et les universités". Plus de 450 représentants venus de 300 organisations différentes des secteurs universitaire, patrimonial et culturel ont assisté à la conférence et pris part aux panels de discussions et ateliers.
Parmi les conférenciers d'honneur il y avait Simon Chaplin de Wellcome Trust, Simon Tanner du King's College de Londres, Lucy Burgess de l'Université d'Oxford, et la directrice par intérim du Département Recherches et Collections des Archives Nationales, Val Johnson.


Lors de son discours de bienvenue à la conférence, Jeff a déclaré : "Les deux dernières décennies ont vu les contenus numériques prospérer dans les secteurs patrimoniaux et universitaires. […] Nos publics sont passés de consommateurs de ce patrimoine à créateurs et conservateurs actifs, nous aidant à contextualiser et interpréter nos collections riches et variées. […] Le développement des technologies numériques a présenté de nouvelles opportunités de collaboration non seulement entre les institutions, universités et autres secteurs, mais également avec nos utilisateurs."
Pour consulter la stratégie quadriennale d'Archives Inspire, suivez ce lien.

 

                           

Taiwan Taiwan

         

ELECTRONIC AND AUDIOVISUAL RECORDS OF COURT CASES TO BE MADE AVAILABLE

LES DOCUMENTS ELECTRONIQUES ET AUDIOVISUELS DES TRIBUNAUX BIENTOT ACCESSIBLES

 

New Amendments to the Regulations of Audio Recording in Court and Their Use and Preservation will allow citizens to access the electronic records of court cases. They are aimed at protecting the rights of defendants.
The amendments ensure that video footage, audio recordings and written court transcripts of cases where prosecutors are seeking the death penalty or life imprisonment are stored permanently and that such material is made available to defendants on request.
Under the amendments such material is to come under the purview of the Archives Act, Article 11 of which states that permanent records are to be transferred to the central archives authority-in-charge. The amendments would enhance transparency of the judiciary system, improve the quality and efficacy of court proceedings, increase public trust in legal institutions, and also protect the rights of defendants and lawyers, officials said.

De nouveaux amendement sont été ajoutés aux Règlementations sur l'enregistrement sonore  au tribunal et de leur utilisation et conservation. Ces amendements ont pour but de protéger les droits des accusés.
Ils assurent que les images et les enregistrements sonores et écrits du tribunal doivent être stockés de manière permanente et que ces documents doivent être accessibles à l'accusé lorsque le procureur demande la peine de mort ou l'emprisonnement à vie.
De par ces amendements, ces enregistrements tombent sous le coup de l'article 11 de la loi sur les Archives, et doivent être versés aux Archives centrales de l'Etat. Ils ont pour objectifs d'améliorer la transparence du système judiciaire, d'améliorer la qualité et l'efficacité des jugements, de donner confiance aux citoyens quant à leurs institutions, et de protéger les droits des accusés et des avocats, selon les annonces officielles.


Read more Lire l'article

     

United Arab Emirates  Emirats Arabes Unis

         

DUBAI MUNICIPALITY CELEBRATES ARAB DOCUMENT DAY BY PUBLISHING 10 MILLION OF HISTORICAL ITEMS IN ELECTRONIC FORM

LA MUNICIPALITE DE DUBAI CELEBRE LE "ARAB DOCUMENT DAY" ET PUBLIE 10 MILLIONS DE DOCUMENTS HISTORIQUES EN VERSION ELECTRONIQUE

 

Dubai Municipality exhibition celebrates Arab Document Day falling on October 17.
Ten million historical documents have been saved in an electronic archive by Dubai Municipality, Huda Uzair Mubarak, Head of Documents and Records Management Section, said.
"We approached the different government entities' archive departments to contribute to the exhibition by displaying their historical documents that have been carefully preserved for years," said Huda.
Among the items displayed were historical documents from Dubai Court's archives and equipment such as typewriters and cameras used by the different sectors in the past.


"In this year's exhibition, we are focusing on historical documents attained from the Building Department since it is the municipality's core and we should highlight this particular department's success with archiving documents carefully," Huda said.
She added that Dubai Municipality collaborated with Juma Al Majid Centre for Culture and Heritage in the restoration of the historical documents received. The exhibition displays how the methods of documentation in the country have evolved throughout the years, Huda said.



Le 17 octobre, l'exposition de la municipalité de Dubai a célébré la journée des archives arabes.
10 millions de documents historiques ont été sauvegardés dans une archives électronique par la municipalité de Dubai, selon Huda Uzair Mubarak, Responsable de la section de gestion des documents et informations : " Nous avons rencontré les différents centres d'archives des organismes du gouvernement pour qu'ils contribuent à cette exposition en présentant des documents historiques qu'ils avaient conservé avec soin pendant des années ".
Parmi les éléments présentés, on trouve notamment des documents d'importance historique provenant des archives des tribunaux de Dubai et des objets tels que des machines à écrire et des caméras  utilisées dans différents secteurs par le passé.
'Pour l'exposition de cette année, nous nous concentrons sur les documents historiques du Département de la Construction, puisque c'est le cœur du travail de la municipalité et que nous devons éclairer les succès de ce département en particulier en archivant avec soin les documents ", dit Mme Huda
Elle a également ajouté que la municipalité de Dubai collaborait avec le centre pour la culture et le patrimoine Juma Al Majid pour la restauration des documents reçus. L'exposition présente ainsi l'évolution des méthodes de documentation dans le pays au fil des ans.

 

Read more Lire l'article

                    

France  France

 

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES HAUTES-ALPES : UNIQUE EN FRANCE, LA NUMERISATION A LA DEMANDE A DU SUCCES

HAUTES-ALPES DEPARTMENTAL ARCHIVES: UNIQUE IN FRANCE, DIGITIZATION ON DEMAND IS A SUCCESS

 

Since the beginning of the year, the Hautes-Alpes Departmental Archives has offered digitization on demand, a unique service in France. At an affordable cost (1€ the first four scans and 0,25€ each additional scan, with an upper limit of not more than 20 €), this service enables users to have the documents they are interested in reproduced. Archives director, Gaël Chenard says that they have worked on the basis that it is better to copy the entire document even if the user only wants a part of it, given that each time the document is handled it is damaged.


In any case, digitization on demand has enormously increased the number of reproductions: rising from 960 in 2014 to 16,562 since the beginning of the year. It is a gigantic task as only 2.66% of the collections have been digitized and are available in their electronic version. As Gaël Chenard said, it is obvious "that we can't do everything. It would take years and millions of euros".
It should also be noted that 82% of the documents used come from just 6% of the archival collections and sothese documents will be digitized first. The rest will be done according to user demand. Simultaneously, the Departmental Archives are digitizing their library, in which has 90,000 publications, 1,300 of whichhave been digitized so far.
As a further innovation, the website www.archives05.fr has been developed to be as simple as possible. 45% of the archival collections are listed online, even if the document is not available. The website also enables users to send a digitization request online. Over the next few days, online payment for this service will be tested and it should be operational around mid-November. The  digital approach had been showcased during the recent French archivists' congress.

Depuis le début de l'année, les Archives départementales des Hautes-Alpes proposent la numérisation à la demande, service unique en France. Pour un coût abordable (1€ les quatre premiers scans de documents puis 0,25€ le scan supplémentaire, avec un plafond ne pouvant excéder la somme de 20€), ce service incite les usagers à faire reproduire la totalité des documents qui les intéressent. Une volonté du directeur des Archives, Gaël Chenard : "Nous partons du principe qu'il vaut mieux que l'utilisateur prenne tout le document et pas seulement quelques pages puisque de toute façon, il nous faut le manipuler et donc l'abîmer. Une fois qu'il est intégralement numérisé, c'est fait."


En tout cas, la numérisation à la demande a fait " exploser " le nombre de reproductions : il est passé de 960 en 2014 à 16.562 depuis le début de l'année.  La tâche est titanesque : seuls 2,66% du fonds sont passés au scanner et sont disponibles dans une version numérique. Pour Gaël Chenard, il est évident " que l'on ne pourra pas tout faire. Il y en aurait pour des années et des millions d'euros".
Au demeurant, 82% des usages se font sur 6% du fonds d'archives. C'est donc cette partie qui sera prioritairement numérisée. Le reste se fera en fonction des demandes des usagers. Parallèlement, les Archives départementales numérisent aussi leur bibliothèque, riche de 90.000 ouvrages. 1300 ont été numérisés à ce jour.
Autre innovation avec le site internet www.archives05.fr, développé pour être le plus simple et épuré possible. 45% du fonds d'archives font l'objet d'un référencement en ligne, même si le document n'est pas obligatoirement accessible. Le site permet également de faire une demande de numérisation en ligne. Et, d'ici quelques jours, le paiement en ligne de cette prestation sera mis à l'essai et devrait être fonctionnel vers la mi-novembre. La démarche numérique de Gaël Chenard a d'ailleurs été à l'honneur lors du congrès des archivistes de France.

Read more Lire l'article


ANTI-RACIST GROUPS IN FRANCE HELD TALKS AT THE FRENCH SENATE TO CALL ON THE GOVERNMENT TO RELEASE ARCHIVES DATING BACK TO THE RWANDAN GENOCIDE.

EN FRANCE, UN GROUPE ANTI-RACISTE S'EST ENTRETENU AVEC LE SENAT FRANÇAIS POUR APPELER LE GOUVERNEMENT A PUBLIER LES ARCHIVES DATANT DU GENOCIDE AU RWANDA

 

Rights groups have denounced the shroud of secrecy surrounding this dark chapter in world history and have claimed that French officials are hiding the truth. It has been 21 years since the genocide in which at least 800,000 people - most of them Tutsis - were killed between April and July 1994. Yet a lot of details regarding the military operations and the political decisions made at the time remain unknown to the public.
It's still very unclear to this day, who did what, but more and more actors and witnesses are coming forward because they want the truth to be told.
"As captain in charge of operations, I received the order to prepare a raid on Kigali, to take it back. We were already far from a humanitarian mission... that was the end of June. On the 30th of June, I was ordered to launch air strikes against Kagame's Tutsi forces... so by doing that, we were de facto helping out the Huthu government," Guillaume Ancel, a former Captain who took part in Operation Turquoise, the French-led military operation in Rwanda, told RFI.
Des groupes de défense des droits ont dénoncé le voile de mystère entourant ce chapitre noir de l'histoire du monde et affirment que les responsables français cachent la vérité. Cela fait 21 ans que le génocide a eu lieu, durant lequel au moins 800 000 personnes - pour la plupart Tutsis - ont été tuées entre avril et juillet 1994. De nombreux détails relatifs aux opérations militaires et aux décisions politiques prises à l'époque restent toutefois inconnus du public.
Qui a fait quoi reste toujours nébuleux aujourd'hui, mais de plus en plus d'acteurs et de témoins sortent de l'ombre parce qu'ils veulent que la vérité éclate.
"En tant que capitaine en charge des opérations, j'ai reçu l'ordre de préparer un raid sur Kigali, pour reprendre la ville. Nous étions déjà loin de la mission humanitaire…c'était à la fin du mois de juin. Le 30 juin j'ai reçu l'ordre de lancer les forces aériennes contre les forces Tutsis de Kagame…ce faisant, nous étions de facto en train d'aider le gouvernement Huthu", a déclaré à RFI Guillaume Ancel, un ancien capitaine qui a fait partie de l'Opération Turquoise, opération militaire dirigée par la France au Rwanda.


Read more Lire l'article


Rwanda  Rwanda

           

THE DIGITIZATION OF GACACA ARCHIVES TO BEGIN SOON

LA NUMERISATION DES ARCHIVES DE GACACA VA BIENTOT COMMENCER

 

The National Commission for the Fight against genocide is intensifying its activities related to the digitalization of Gacaca archives. This morning, 16th October 2015, the Executive Secretary of CNLG, Dr Jean Damascène Bizimana held a meeting with the responsible of Aegis Trust, a non- governmental organization in charge of the project of digitalization of those archives. The meeting aimed on the effective use of the budget allocated to the project and on the staff to put in place. After the meeting, the Executive Secretary with some staff of CNLG and the responsible of Aegis Trust visited Gacaca archives at Kacyiru. They took the opportunity to see that the digitalization had already started and the available material is in function. 
La Commission Nationale pour la Lutte contre le Génocide intensifie ses activités en lien avec la numérisation des archives de Gacaca. Ce matin, le 16 octobre 2015, le Secrétaire Exécutif de la CNLG, Dr Jean Damascène Bizimana, a participé à une réunion avec le responsable de l'avis Trust, une organisation non-gouvernementale en charge du projet de numérisation de ces archives. Cette réunion avait pour but de discuter d'une utilisation efficace du budget alloué au projet et du personnel à mettre en place. Après la réunion, le Secrétaire Exécutif accompagné de quelques membres du personnel de la CNLG et le responsable d'Aegis Trust ont visité les archives de Gacaca à Kacyiru. Ils ont pu ainsi constater que la numérisation avait déjà commencé et que le matériel disponible était fonctionnel.


Georgia Georgie

 

RARE GEORGIAN MANUSCRIPTS ADDED TO UNESCO HISTORICAL ARCHIVE

DES MANUSCRITS GEORGIENS RARES AJOUTES DANS LA LISTE DES ARCHIVES HISTORIQUES DE L'UNESCO

 

A handful of the earliest preserved Georgian manuscripts have been selected to feature in a UNESCO historical database for their "world significance and outstanding universal value". Eight items of Georgian secular and ecclesiastic literature, dating from the 4-15 Centuries AD, were accepted into the UNESCO Memory of the World Register earlier this month when UNESCO experts gathered to discuss new additions to the list.
Between October 4-6 in Abu Dhabi it was decided the eight Georgian manuscripts and 39 other collections and documents from around the world would be added to the UNESCO Memory of the World Register, from a submission of 88 items from 61 countries. The historical Georgian items are preserved at the National Archives of Georgia in capital Tbilisi. To celebrate the addition of these documents to the international database, visitors are invited to see the ancient writings in a one-day display in the venue's Exhibition Hall tomorrow.
The documents include a 9th Century AD version of the Christian gospel completed in the oldest Georgian script Asomtavruli. This manuscript is considered to be one of the most precious items of Georgian literature preserved in archives around the world.

Une poignée des plus anciens manuscrits géorgiens préservés ont été sélectionnés pour figurer dans la base de données historique de l'UNESCO pour leur "importance mondiale et leur exceptionnelle valeur universelle". Huit articles de la littérature géorgienne séculaire et ecclésiastique, datant du 4ème au 15ème siècle, ont été acceptés dans le Registre Mémoire du Monde de l'UNESCO plus tôt ce mois-ci lorsque les experts de l'UNESCO se sont réunis pour discuter des nouveaux ajouts à la liste.
Entre le 4 et le 6 octobre, à Abou Dabi, il a été décidé que 8 manuscrits géorgiens et 39 autres documents et collections du monde entier seraient ajoutés au Registre Mémoire du Monde de l'UNESCO - 88 éléments venant de 61 pays avaient été proposés. Les articles historiques géorgiens sont conservés aux Archives Nationales de Géorgie à Tbilisi, la capitale. Pour célébrer l'ajout de ces documents dans la base de données internationale, les visiteurs sont invités à venir voir les anciens écrits lors d'une journée exceptionnelle dans le Hall d'Exposition demain.
Parmi les documents, une version du gospel chrétien du 9ème siècle écrite dans la plus ancienne écriture géorgienne, l'Asomtavruli. Ce manuscrit est considéré comme l'un des articles les plus précieux de la littérature géorgienne conservé dans les archives à travers le monde.

 

Read more Lire l'article 

 


Tunisia Tunisie

 

ESSID CALLS FOR CITIZENS TO GIVE THEIR IMPORTANT DOCUMENTS TO THE NATIONAL ARCHIVES

ESSID APPELLE LES CITOYENS A DEPOSER LEURS DOCUMENTS IMPORTANTS AUX ARCHIVES NATIONALES

 

Habib Essid, Head of the Tunisian government, declared during his visit to the National Archives the 20th of October that this institution will now benefit from the due attention it deserves and that its second expansion and equipment will be programmed. In a declaration to the Mosaïque FM radio correspondent, Habib Essid called for every citizen to give ones important documents to the National Archives in order to ensure their preservation.

Le chef du gouvernement Tunisien Habib Essid a déclaré lors de sa visite aux Archives nationales, le 20 octobre, que cette institution bénéficiera dorénavant  de l'attention nécessaire et que la deuxième tranche de son agrandissement et l'équipement technologique nécessaire lui  seront fournis.
Dans une déclaration au correspondant radio de mosaïque FM, Habib Essid a appelé les citoyens à déposer leurs documents importants auprès des Archives afin d'être préservés.

 

Read more Lire l'article 

 

 


Kenya Kenya

 

 

GOOGLE DIGITIZES KENYA NATIONAL ARCHIVES ENABLING VIRTUAL TOURS

GOOGLE NUMERISE LES ARCHIVES NATIONALES DU KENYA FACILITANT LES VISITES VIRTUELLES

 

The Google Cultural Institute, in collaboration with the Kenya National Archives, has launched the digitised National Archives - an initiative that celebrates and promotes Kenyan history, Africa's heroes and cultural heritage.
With the digitised national archives, artifacts and historical documents will now be accessible at the click of the button. This means that anyone interacting with the artifacts online will not only come face to face with the history of Kenya and other African countries such as Ethiopia, Madagascar, the Democratic Republic of Congo and Nigeria, but also celebrate African heroes, art and culture.

Le Google Cultural Institute, en collaboration avec les Archives Nationales du Kenya, a lancé la numérisation des Archives Nationales - une initiative qui célèbre et promeut l'histoire, les héros africains et le patrimoine culturel kenyans.
Avec la numérisation des Archives Nationales, les artéfacts et documents historiques seront maintenant accessibles d'un clic de souris. Cela signifie que quiconque interagissant avec les artéfacts en ligne ne sera pas seulement face à face avec l'histoire du Kenya et d'autres pays africains comme l'Ethiopie, Madagascar, la République démocratique du Congo ou le Nigéria, mais fêtera aussi les héros, les arts et la culture africains.

 

Read more Lire l'article 

 


United States Etats-Unis

 

 

PROJECT APOLLO ARCHIVE: MAN BEHIND ONLINE CACHE OF THOUSANDS OF ASTRONAUTS' PHOTOS SAYS MORE TO COME

ARCHIVES DU PROJET APOLLO : L'HOMME DERRIERE LA RESERVE EN LIGNE DE PLUS D'UN MILLIER DE PHOTOS D'ASTRONAUTES DIT QUE D'AUTRES PHOTOS VONT ETRE PUBLIEES

 

The man behind a cache of more than 8,000 high resolution images taken by astronauts during the Apollo missions to the Moon says he has over 1,000 more to add, in the first online gallery of its kind. Kipp Teague was a volunteer with the NASA History Office, in support of the Apollo Lunar Surface Journal which documented all the Apollo flights, where he obtained many of the images. The images - which have taken social media by storm - show not only spectacular shots of the Moon and of Earth, but also personal moments between the astronauts.
Mr Teague said the image collection, named the Project Apollo Archive and posted on image-sharing site Flickr, was the first presentation in a "modern online visual gallery".

L'homme derrière la réserve de plus de 8000 images en haute résolution prises par les astronautes lors des missions Apollo sur la Lune a déclaré qu'il a encore plus d'un millier de photos à ajouter, dans la première galerie en ligne de ce genre. Kipp Teague était bénévole au NAA History Office, en soutien à l'Apollo Lunar Surface Journal qui documentait tous les vols Apollo, où il a obtenu la plupart des images. Ces images - qui ont pris les médias sociaux d'assaut - montrent non seulement des photos spectaculaires de la Lune et de la Terre mais également des scènes de vie entre les astronautes. Mr Teague a dit que la collection d'images, appelée Projet Apollo Archive et postée sur le site de partage en ligne d'images Flickr, était la première exposition dans une " galerie visuelle en ligne moderne ".

 

Read more Lire l'article 

 


Singapour Singapour

 


THE CITIZEN ARCHIVIST PROJECT

LE PROJET DU CITOYEN ARCHIVISTE

 

The National Archives of Singapore (NAS) has many records that have yet to be adequately described for the online catalogue, Archives Online. In this Citizen Archivist Project, we're asking for everybody's help to make these records more discoverable. At this point in time, the two ways to contribute would be either to describe images or transcribe documents.

Les Archives Nationales de Singapour (NAS) conservent de nombreux documents qui sont toujours en attente d'une description adéquate pour le catalogue en ligne, Archives Online. Avec le Projet Citoyen Archiviste, nous demandons à tout le monde de participer et d'aider à rendre ces documents plus visibles. En ce moment précis, les deux contributions possibles sont la description des images et la transcription de documents.


Read more Lire l'article 

 


Finland Finlande

 

 

500-YEAR-OLD SKOLT SAMI DOCUMENT JOINS 'MEMORY OF THE WORLD'

UN DOCUMENT SAME SKOLT AGE DE 500 ANS REJOINT LE REGISTRE MEMOIRE DU MONDE DE L'UNESCO

 

The oldest surviving document affirming the fishing and reindeer herding rights of the indigenous Skolt Sámi of the European Arctic was forged with tsarist Russia during the era of Boris Godunov's reign. The most recent was made around the time of the American Revolution. Now the entire archive is part of an international registry of documents vital to human history.
The United Nations Educational, Scientific, and Cultural Organization, or UNESCO, announced on Thursday night that it would include the documents, formally known as the Suenjel Skolt Sámi community archive, among 340 others on the Memory of the World Register.
Tiina Sanila-Aikio, the president of Finland's Sámi Parliament, said that UNESCO's decision gave her a feeling of hope for the future of her people. "It proves we have rights, we haven't given that up, and no one [is] taking that away from us," Sanila-Aikio said.
Agreements on land and water rights between the Skolt Sámi and imperial Russia date back to the time of Ivan the Terrible, the mid-1500s, according to the nomination form submitted to UNESCO. But written documents recording those agreements prior to 1601 were destroyed in 1859, during the war between Russia and Sweden. The latest document in the archive was created in 1775.
Le plus vieux document témoignant des droits de pêche et d'élevage de rennes du peuple indigène des Same Skolt de l'Arctique européen avait été élaboré dans la Russie tsariste sous le règne de Boris Godunov. Le plus récent a été fait aux alentours de la révolution américaine. Aujourd'hui, la totalité des documents fait partie du registre international des documents essentiels à l'histoire de l'homme.
L'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture, ou UNESCO, a annoncé jeudi soir qu'elle ajouterait les documents, connus officiellement sous le nom d'archives du village same skolt de Suonjel Suenjel, parmi les 340 autres au Registre Mémoire du Monde.
Tiina Sanila-Aikio, présidente du Parlement Same finlandais, a déclaré que la décision de l'UNESCO lui donnait un sentiment d'espoir pour le futur de son peuple. " Cela prouve que nous avons des droits, que nous n'avons pas abandonné, et personne ne nous enlèvera cela ", a dit Sanila-Aikio.
Les accords relatifs aux droits des terres et de l'eau entre les Same Skolt et la Russie impériale datent du temps d'Ivan le Terrible, au milieu du 15ème siècle, d'après le formulaire de candidature présenté à l'UNESCO. Mais les documents écrits rapportant ces accords d'avant  1601 ont été détruits en 1859, lors de la guerre entre la Russie et la Suède. Le dernier document faisant partie de ces archives date de 1775.


Read more Lire l'article 

 


Germany Allemagne

 

 

HISTORIANS STILL PUZZLING OVER EAST GERMANY AFTER 25 YEARS

LES HISTORIENS TOUJOURS PENCHES SUR L'ALLEMAGNE DE L'EST 25 ANS APRES

 

In a musty room inside a maze of offices in east Berlin, two women are working patiently on what may be the biggest puzzle the world has ever seen: more than half a billion pieces that together detail innumerable crimes by East Germany's secret police.
The Ministry for State Security, better known as the Stasi, used a network of agents and informers to collect details of almost every citizen in East Germany, to better quash dissent. When the communist regime collapsed, Stasi officials tried desperately to destroy the evidence of their totalitarian surveillance apparatus. Even now, as Germany marks 25 years since reunification this weekend, historians are still putting together the pieces.
There were so many files, East German shredders couldn't cope, said Juliane Schuetterle, who works at the Stasi records office, a special government institution set up to handle the files. "They had created such a large archive, that they couldn't destroy them using conventional methods. So they began destroying them by hand," she told The Associated Press in an interview. Stasi officers managed to tear up some 48 million pages filling over 16,000 brown sacks - each containing up to 40,000 shreds of paper. Together with about 112 kilometers of files that the Stasi was unable to destroy, they constitute a vast, but probably incomplete, catalog of mundane observations and cruel repression spanning 40 years.
But piecing all the bits together would, by some estimates, have taken 800 years.
Dans une pièce à l'odeur de moisi, à l'intérieur d'un labyrinthe de bureaux dans Berlin est, deux femmes travaillent patiemment sur ce qui pourrait être le plus gros puzzle que le monde ait jamais vu : plus d'un demi-milliard de pièces qui, ensemble, détaillent les crimes innombrables de la police secrète de l'Allemagne de l'Est.
Le Ministère de la Sécurité d'Etat, plus connu sous le nom de Stasi, utilisait un réseau d'agents et d'informateurs pour collecter des détails sur presque tous les citoyens d'Allemagne de l'Est, afin de mieux réprimer les dissidents. Quand le régime communiste s'est effondré, les membres de la Stasi ont essayé désespérément de détruire les preuves de leur dispositif de surveillance totalitaire. Même aujourd'hui, alors que l'Allemagne fête les 25 ans de la réunification ce week-end, les historiens essayent encore d'assembler les pièces.
" Il y avait tellement de dossiers, les broyeurs est-allemands ne pouvaient pas s'en sortir ", déclare Juliane Schuetterle, qui travaille au service des archives de la Stasi, une institution spéciale du gouvernement mise en place pour s'occuper des dossiers. " Ils ont créé une telle masse d'archives qu'ils ne pouvaient toutes les détruire en utilisant les méthodes conventionnelles. Ils ont donc commencé à les détruire à la main ", dit-elle à l'Associated Press lors d'une interview. Les membres de la Stasi ont pu déchiqueter 48 millions de pages qui remplissent environ 16 000 sacs de papier brun -contenant chacun 40 000 lambeaux de papier. Ajoutés aux 112 kilomètres de dossiers que la Stasi n'a pas pu détruire, ils constituent un catalogue vaste mais certainement incomplet d'observations banales et de répression cruelle sur un intervalle de 40 ans.
Mais tout rassembler petit à petit pourrait, selon certaines estimations, prendre 800 ans.


Read more Lire l'article 

 


Australia Australie

 

 

PUBLIC SERVICE TO BAN PAPER IN BOXES: NEW DIGITAL POLICY TO MAKE SWEEPING REFORMS ACROSS APS

LE SERVICE PUBLIC VEUT BANNIR LE PAPIER DES BOITES: UNE NOUVELLE POLITIQUE NUMERIQUE POUR REFORMER EN PROFONDEUR L'APS

 

A new policy for the federal public service will crack down on bureaucratic documents stored in boxes as it demands all agencies have entirely digital work practices. The Digital Continuity 2020 Policy, released on Tuesday by the National Archives of Australia, sets the demands for all federal agencies and aims to put to death record-keeping methods used for the past century. And one powerful agency head, Department of Finance secretary Jane Halton, has warned managers not to be intimidated by resistant staff.
She called on public servants to fight the "tyranny of the small person" who usually "wears a propeller on their hat" and says "no, I like it my way"."We are going through one of the globe's great revolutions, the digital revolution," Ms Halton said at the policy launch.

Une nouvelle politique du service public fédéral veut réduire drastiquement les documents administratifs contenus dans les boîtes alors qu'il est demandé aux organismes gouvernementaux d'avoir des pratiques de travail entièrement numériques. La Digital Continuity 2020 Policy, publiée mardi par les Archives Nationales d'Australie, donne le ton pour tous les organismes gouvernementaux et vise la mise à mort des méthodes d'archivage utilisées au cours de ce siècle. Et l'une des puissantes dirigeantes de l'institution, la secrétaire du Département des Finances Jane Halton, a prévenu les responsables de ne pas se laisser intimider par un personnel résistant.
Elle a appelé les fonctionnaires à combattre " la tyrannie du petit esprit " qui généralement " porte une hélice sur son chapeau " et dit " non, j'aime agir à ma guise ". " Nous sommes face à l'une des grandes révolutions mondiales, la révolution numérique ", a déclaré Mme Halton lors du lancement de la politique.


Read more Lire l'article 

 

NATIONAL FILM AND SOUND ARCHIVE'S RACE AGAINST TIME

LA COURSE CONTRE LA MONTRE DES ARCHIVES NATIONALES DU FILM ET DU SON

 

Public servants experienced in salvaging parts of Australia's history fear they will one day see what they have spent their careers trying to prevent: the large-scale loss of historical material. Thousands of hours of magnetic tape footage and audio is at risk of being lost by 2025.
It can be avoided if the stock of footage is digitised more quickly. "This creates a deadline, and a dilemma, for those trusted with the care of these precious memories," the NFSA's Deadline 2025: Collections at Risk report said.
The retirement of analogue-to-digital broadcast engineers and the inability to maintain analogue playback systems will create the audiovisual black hole.

Les fonctionnaires ayant l'expérience de sauver des bouts de d'histoire de l'Australie craignent de voir un jour arriver ce qu'ils ont passé leurs carrières entières à essayer d'éviter : la perte définitive et à grande échelle de matériaux historiques. Des milliers d'heures de cassettes vidéo et audio risquent d'être perdues d'ici à 2025.
Ce désastre peut être évité si le stock de cassettes magnétiques est numérisé plus rapidement. " Cela crée une date limite et un dilemme, pour ceux à qui on a confié le soin de ces souvenirs précieux " d'après le rapport de la NFSA " Deadline 2025: Collections at Risk ".
Le départ à la retraite des ingénieurs qui ont vu le passage de l'analogique au numérique et l'incapacité à maintenir en état de marche des systèmes de relecture risque de créer un trou noir de l'audiovisuel.

 

Read more Lire l'article 

 

 

 

TO FIND OUT MORE EN SAVOIR PLUS 

         

         

 

GUIDELINES ON MANAGING RECORDS IN A MINISTER'S OFFICE FROM THE LIBRARY AND ARCHIVES CANADA

DIRECTIVES POUR LA GESTION DES ARCHIVES DANS UN CABINET DE MINISTRE, PAR BIBLIOTHEQUE ET ARCHIVES CANADA

 

The records created in ministers' offices constitute a significant portion of Canadian documentary heritage. They are an integral part of the history of our country. In the Canadian political system, cabinet members play a key role in developing and implementing policies and programs, and in our governance.
Library and Archives Canada, Canada's memory, is the institution responsible for preserving all the records found in federal ministers' offices, in all the categories combined. It is proposing here a revised version of its publication, Guidelines for Managing Recorded Information in a Minister's Office (1992).
This tool, which includes the most recent information on recordkeeping, provides advice for ministers and their staff to help them manage the records that they create and retain.
Les archives produites par les bureaux des ministères constituent une part importante du patrimoine documentaire du Canada. Elles font partie intégrante de l'histoire de notre pays. Dans le système politique canadien, les membres du cabinet jouent un rôle clé dans le développement et la mise en œuvre de programmes et de politiques, et dans notre gouvernance.
Bibliothèque et Archives Canada, la mémoire du Canada, est l'institution en charge de la préservation de tous les documents trouvés dans les bureaux des ministères, toutes catégories confondues. Elle propose ici une version révisée de sa publication, Lignes directrices sur la gestion de l'information consignée dans un cabinet de ministre (1992).
Cet outil, qui contient les informations les plus récentes en matière d'archivage, fournit des conseils pour les ministres et leur personnel pour les aider à gérer les documents qu'ils créent et détiennent. 

 

Read more Lire le document 

 


 

RISK MANAGEMENT GUIDE FOR DISPOSAL OF RECORDS

GUIDE DE GESTION DES RISQUES POUR L'ELIMINATION DES DOCUMENTS

 

This Guide provides assistance to public offices and local authorities in identifying, assessing and mitigating current and future risks associated with the over-retention of records. It supports the Records Management Standard for the New Zealand Public Sector, Principle 5: Appraise records and dispose of them appropriately.
It encourages routine and efficient business practice in public offices under the authority of the Chief Archivist, the regulator of records, across government.
Supporting and implementing Guide will enable public offices and local authorities to achieve: compliance with relevant information, security and privacy legislation; cost savings on staff time used and storage, better identification of opportunities and threats for information assets, effective management of information assets and records, lowered risk of business inefficiency caused by over-retention of records of low business value and use.
Ce guide fournit de l'aide aux institutions publiques et autorités locales dans l'identification, l'évaluation et la pondération des risques actuels et futurs associés à la sur-rétention de documents. Il soutient la norme de gestion des dossiers pour le secteur public en Nouvelle-Zélande, Principe 5: évaluation et élimination des documents de manière appropriée.
Il encourage les pratiques professionnelles courantes et efficaces dans les agences publiques sous l'autorité du Chef Archiviste, régulateur de documents, au sein du gouvernement.
Soutenir et mettre en œuvre le Guide permettra aux agences publiques et autorités locales : d'être en conformité avec la législation relative à la sécurité et à la confidentialité des informations pertinentes ; de réaliser des économies de coûts sur le stockage et le temps de travail du personnel ; de mieux identifier les possibilités et les menaces pour les biens informationnels, la gestion efficace des biens informationnels et des archives, la diminution des risques d'inefficacité commerciale causée par une sur-rétention de documents de peu de valeur et à faible usage commercial

Read more Lire le document 

 


 

AN INTRODUCTION TO AFRICAN MUSIC ARCHIVES

INTRODUCTION AUX ARCHIVES DE LA MUSIQUE AFRICAINE

 

Colonialism had an impact in the way Africa was studied and documented. The creation of music archives corresponded with the increase of ethnographic study of 'tribal' societies. These studies were led by the disciplines of anthropology and ethnomusicology, which were beginning to establish, in academic terms, a discourse of African life and music.[i] (see Mudimbe 1991; Kofi Agawu).
Foremost among those who led the race for preserving and studying African music was Devonshire-born Hugh Tracey. Tracey began taking an interest in African music in 1921, during his early days in Zimbabwe, where he had come to farm tobacco with his brother. Living with the Karanga people in Zimbabwe, Tracey was immediately convinced of the importance of music in the lives of the people. This was despite the dismissive attitude of the colonial settler community in the area. He relates his experience as follows:
"The history of this collection of authentic African music, songs, legends and stories is in many ways a personal one. It dates back to the early 1920s when I first sang and wrote down the words of African songs I heard in the tobacco fields of Southern Rhodesia. Several years later (1929), I made a number of discs with a visiting recording company (Columbia, London) when I took 14 young Karanga men with me to record in Johannesburg, 500 miles south. These were the first items of indigenous Rhodesian music to be recorded and published. Shortly afterwards, several of these items were used by John Hammond of CBS at Carnegie Hall in New York as preliminary music to his program on the historic occasion when he presented on the stage, for the first time in that city, the music and the personnel of a number of southern Negro bands".
Le colonialisme a eu un impact sur la manière d'étudier et de documenter l'Afrique. La création  d'archives de la musique correspondait avec la hausse des études ethnographiques des sociétés " tribales ". Ces études étaient dirigées par les disciplines de l'anthropologie et l'ethnomusicologie, qui avaient commencé à établir, avec des termes universitaires, un discours de la musique et de la vie africaines (see Mudimbe 1991; Kofi Agawu).
Parmi ceux qui ont mené la course à la préservation et l'étude de la musique africaine, l'un des acteurs principaux était Hugh Tracey, né dans le Devonshire. Tracey a commencé à s'intéresser à la musique africaine en 1921, lors de ses premiers jours au Zimbabwe, où il était venu cultiver du tabac avec son frère. Vivant avec le peuple Karanga au Zimbabwe, Tracey a immédiatement été convaincu de l'importance de la musique dans la vie des gens. Et ce malgré l'attitude dédaigneuse de la communauté de colons installée dans le voisinage. Il raconte son expérience ainsi :
" L'histoire de cette collection d'histoires, légendes, chansons et musiques africaines authentiques est de bien des façons personnelle. Cela remonte aux années 1920 quand j'ai pour la première fois chanté et écrit les mots de chansons africaines que j'avais entendues dans les champs de tabac de la Rhodésie du Sud. Plusieurs années plus tard (en 1929), j'ai enregistré quelques disques avec une maison de disques de passage (Columbia, Londres), quand j'ai emmené avec moi 14 jeunes hommes Karanga pour enregistrer à Johannesburg, à 800 kilomètres de là. Il s'agissait des premiers éléments de musique rhodésienne indigène à être enregistrés et publiés. Peu de temps après, plusieurs de ces éléments ont été utilisés par John Hammond de CBS au Carnegie Hall à New York en première partie de son programme, occasion historique quand il a présenté sur scène, pour la première fois dans cette ville, la musique et le personnel d'un certain nombre de groupes Noirs du Sud. "

Read more Lire l'article 

 

                

You are receiving this message because you are a member of ICA or because you have chosen to receive updates from our organization.Vous recevez ce message car vous êtes membre de l'ICA ou parce que avez accepté de recevoir des informations de la part de notre organisation.

Unsuscribe  Désinscription