Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne

Bandeau Newsletter

LE MOT DU PRESIDENT

 

Le Laboratoire des travaux utiles, organisé le 25 janvier, a connu un franc succès comme en témoigne le nombre important de visiteurs. Cette journée a mis en lumière la dynamique des entreprises à but d’emploi (EBE), les activités qui y sont développées et les équipes qui sont les acteurs de cette réussite. Aussi, je tiens à remercier tous ceux qui sont se sont mobilisés car c’est une nouvelle étape pour partager notre ambition collective au plus grand nombre : réussir la première phase de l’expérimentation avec les dix territoires et préparer, d’ores et déjà, une deuxième phase avec au moins 50 nouveaux territoires dès 2019. Notre prochain rendez-vous collectif porte sur l’animation d’un comité de projet qui visera à élaborer un document d’orientation. Ce document sera soumis aux membres de notre association. Le comité de projet sera animé par Patrick Valentin et par Patrice Bony pour le Pacte civique.

En tant que président de notre association, je continue, avec les administrateurs, à rencontrer les principaux représentants des pouvoirs publics. Ce fut notamment le cas le 25 janvier au soir avec un rendez-vous à l’Elysée avec le secrétaire général, la secrétaire générale adjointe et le conseiller social. Le président de la République a par ailleurs rencontré le président de l’EBE d’Actypoles (Thiers) lors de sa visite à Clermont-Ferrand. D’autres rendez-vous sont en cours de programmation, en particulier avec le ministère des Outre-mer et le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. Une autre bonne nouvelle est l’inscription de notre projet dans les priorités du rapport de Jean-Marc Borello, intitulé « Donnons-nous les moyens de l’inclusion » et remis à la ministre du Travail. Nous multiplions par ailleurs les présentations publiques du projet dans tous les territoires, même si les sollicitations sont plus nombreuses que les capacités à court terme ! Et parce que nous sommes ambitieux pour ce projet au-delà de nos frontières, nous comptons bien peser pour qu’il puisse se développer dans d’autres pays en tant qu’organisation non gouvernementale (ONG).

Pour continuer notre combat collectif, nous pouvons compter sur le soutien financier d’ATD Quart monde, du Secours catholique, d’Emmaüs France et du Pacte civique. Mais aussi de nos mécènes : la Fondation de France, la fondation Macif, la direction des activités sociales d’AG2R La Mondiale, la fondation Carrefour, la fondation Crédit coopératif, la fondation RTE, la fondation Amipi et l’Ademe. Merci à eux sans qui rien ne serait possible !

Laurent Grandguillaume

 

Laurent Grandguillaume
Président de l'association « Territoires zéro chômeur de longue durée »

LE MOT DE JEAN-MARC RICHARD


C'est avec un grand soulagement que la Fondation Amipi-Bernard Vendre qui, depuis 50 ans œuvre pour l'insertion par le travail des personnes avec handicaps cognitifs, a vu émerger la dynamique collective de Territoires zéro chômeur de longue durée.

Pourquoi ? Parce que TZCLD pose les bonnes questions, celles qui sortent de l'ordinaire :
- quel est le coût global du non travail versus celui du travail ?
- avec son corollaire : peut-on baisser le coût du travail en réorientant les subventions du non-emploi vers celle de l'emploi ?

À l'heure de la mondialisation, de la robotisation, de l'intelligence artificielle, le combat que nous menons ensemble autour de TZCLD sera toujours de permettre aux plus fragiles d'accéder à l'emploi et l'autonomie.
Dans cette œuvre gigantesque, la Fondation Amipi-Bernard Vendre, reconnue d'utilité publique depuis 2005, apportera sa contribution, par la démonstration que le travail manuel, organisé autour d'apprentissages adaptés, permet de développer de très bons produits ou services et simultanément le cerveau des personnes et donc leur autonomie.
Basées à Nantes, Cholet, Angers, Le Mans, Tours et Blois, nos Usines de production, d'apprentissages et d’insertion (Upai), emploient 830 personnes, dont 700 opérateurs en situation de handicap intellectuel, dans une activité de câblage automobile pour PSA, Renault, Faurecia, Plastic Omnium… Depuis 2009, 89 opérateurs ont trouvé un CDI dans une entreprise classique, dans des métiers diversifiés.

Nos Upai sont des usines apprenantes. Nos pédagogies sont au service de tous.

Jean-Marc Richard

 

Jean-Marc Richard

Président de la fondation Amipi-Bernard Vendre
et administrateur au sein du CA de TZCLD

ABONNEZ-VOUS !


Vous souhaitez suivre de près l'actualité liée à Territoires zéro chômeur de longue durée ? Pour recevoir les prochains numéros de cette newsletter,
abonnez-vous en remplissant ce formulaire !

SUIVEZ-NOUS EGALEMENT SUR :

Facebook
Twitter
Youtube
Internet

[ZOOM SUR LES TERRITOIRES]

Laboratoire des travaux utiles

Le Laboratoire des travaux utiles : petit tour d’horizon des activités développées par les EBE

 

« Que font ces entreprises à but d’emploi ? » : c’est pour répondre à cette question récurrente que les 10 territoires expérimentaux ont ouvert leurs portes, le 25 janvier dernier, à l’occasion du Laboratoire des travaux utiles. Première édition d’un événement annuel organisé par l’association TZCLD et les territoires habilités, cette journée a permis à de nombreux territoires volontaires pour entrer dans la 2e étape de l’expérimentation de mieux comprendre ce que sont ces emplois supplémentaires et comment ces travaux s’articulent avec les activités existantes sur le territoire.

Comité de projet

La 2e étape de l’expérimentation se prépare avec vous !

 

La première réunion du comité de projet s’est tenue ce mardi 6 février. Mis en place par le président et le conseil d’administration de l’association TZCLD (voir la lettre de mission), ce comité est chargé de rédiger un document d’orientation pour préparer la 2e loi d’expérimentation, nécessaire à l’élargissement de la démarche aux territoires aujourd’hui volontaires. Ce document sera ensuite soumis à l’assemblée générale de l’association, organisée le 15 mai prochain à Paris.

[MOBILISATION]

Abonnement newsletter

Cette newsletter vous plaît ?

 

Alors faites-la connaître autour de vous ! N’hésitez pas à partager les articles sur les réseaux sociaux et à inciter votre entourage à s’abonner via ce lien.


Territoires zéro chômeur de longue durée a besoin de vous pour faire de l’emploi un droit !

 

[UNE QUESTION ?]

Quels sont les emplois proposés ?

Les emplois proposés sont d’une grande diversité et spécifiques à chaque territoire, car élaborés en fonction des besoins locaux qui ont été identifiés pendant la phase de « recherche des travaux utiles ». Le point commun à tous ces emplois proposés : être utile aux habitants, à l’environnement et au territoire. Ils ne sont en aucun cas concurrents aux activités existantes.

Chaque mois, les effectifs et les activités de chaque territoire sont publiés sur le site de l’expérimentation : voici le dernier point diffusé.

[TOUT LE MONDE EN PARLE]

Au menu de cette revue de presse, une sélection des derniers articles et reportages autour du projet.

Kaizen

Kaizen :
Un CDI pour tous avec Territoires zéro chômeur

Sud Ouest

Sud Ouest : 
"Zéro chômeur" : l'expérience porte ses fruits

Europe 1

Europe 1 :  
Circuits courts - Des solutions pour lutter contre le chômage de longue durée

France 2

France 2 :

Emploi : le bon bilan des "Territoires zéro chômeur"

TELECHARGER NOTRE NEWSLETTER AU FORMAT PDF :

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos messages, suivez ce lien :

Veuillez me retirer de votre liste de diffusion