Si ce message ne s'affiche pas correctement consultez-le en ligne

Vous recevez cette lettre suite à votre inscription pour suivre les activités et découvrir les ressources de l'APIC.
Pour changer votre adresse de réception, utilisez le lien de désabonnement ci-dessous puis réinscrivez-vous via le site de l'Apic.

Désabonnement : je ne souhaite plus recevoir la lettre

 Bulletin trimestriel

Lettre n°5 - Mai 2017

  Les 20 ans de l'APIC  
 


 Logo 20 ans APIC

Colloque "LE PATRIMOINE INDUSTRIEL ET SES USAGES
dans le Grand Est et ailleurs"


Le programme du colloque que nous organisons pour fêter les 20 ans de l’association, est au point. Il reste des places disponibles ! Et les inscriptions sont gratuites !
Rendez-vous les 21, 22, 23 juin à partir de 9h au musée de l’Ardenne, Place Ducale, Charleville-Mézières.


Consultez le programme sur le site de l’APIC


Inscrivez-vous par mél :

20ans@patrimoineindustriel-apic.com


 
  Chez nos partenaires    

 




Patrimoine fil de l'eau


Une structure à connaître dans notre région : le Comité d'Histoire régionale


Tête de réseau des acteurs de l'Histoire et du Patrimoine, professionnels ou bénévoles, le CHR est intégré au sein du Pôle Culture et Inventaire Général du Conseil régional du Grand Est et vient d'organiser une très intéressante manifestation le weekend des 25 et 26 mars à Pont-à-Mousson sur le thème de l'eau.

Ses publications seront présentées lors du colloque de l'APIC au mois de juin, dans le jardin du musée de l'Ardenne à Charleville-Mézières.


Missions et coordonnées du CHR

.


 
   
 

Note


L’APIC a noté


Le nouveau président de la SACSAM, Société d'agriculture commerce sciences et arts du département de la Marne, est notre ami et fidèle contributeur Francis Leroy. Nous le saluons et nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles attributions.



 
  Les mercredis du patrimoine  
 


Maison de l'ardoise de Rimogne 

La maison de l'ardoise de Rimogne

En mai...


... nous terminons une saison de visites qui ont emmené les participants dans les quatre départements jusqu'aux limites de l'île-de-France : les usines élévatoires du canal de l'Ourcq, le patrimoine industriel disparu et les maisons patronales de Châlons-en-Champagne, le centre d'études et de recherches sur le stockage profond des déchets radioactifs de Bure, le Musée de l’automobile à Reims, la BA 113 de Saint-Dizier, le moulin d’Heutrégiville ancienne minoterie sur la Suippe, la bonneterie à Aix-en-Othe, le musée de l'ardoise de Rimogne.


En attendant la programmation de la nouvelle année, retrouvons sur le site les reportages photos des visites
.


Page des mercredis du patrimoine 


 
  Les trésors de l'APIC  
 


Cahier de l'APIC n°2

Parmi nos publications des actes de colloque


Un colloque de l'APIC avait été consacré à L'eau industrielle, l'eau industrieuse, avec des contributions d'universitaires de renom, Anne-Françoise Garçon, Gérard Gayot, Denis Woronoff et l'équipe des spécialistes de l'APIC. Il reste la base de notre réflexion et nous retrouvons ses principales conclusions dans notre dernière publication Les mémoires de l'industrie sortie en septembre 2016 aux Éditions LieuxDits.

Les mémoires de l'industrie

 
  Le coup de cœur  
 


Chateau de Soupir


Soupir, dans le département de l'Aisne


Un coup de coeur pour un patrimoine disparu : le château de Soupir.
Sait-on qu'une demoiselle Piper s'était fait construire en 1873 un château de style renaissance, splendide, à Soupir, sur le Chemin des Dames ? Ce château fut revendu à la fin du XIXe siècle et détruit pendant la première guerre mondiale. Ne subsistent aujourd'hui que quelques ruines.


Lien vers la notice des bases du ministère de la culture


 
  Idées pour le weekend dans le Grand Est    
 


Mirecourt

Les musées de Mirecourt


Sur la route des Vosges, à Mirecourt, deux musées modernes et attrayants, reflet de l’activité artisanale et industrielle de la ville et sa région. Cité des luthiers dès le XVIIème siècle, plus de 600 luthiers en 1926, travaillant en petits ateliers, mais aussi dans des grosses sociétés comme LABERTE, THIBOUVILLE ou COUESNON, Mirecourt a également compté une manufacture d'orgues fondée en 1832 par Nicolas Antoine Lété. Le second musée rend également hommage aux femmes de luthiers qui exerçaient en tant que dentellières.


Musée de la Lutherie et de l’Archèterie Françaises à compléter par Le temps d'une rencontre à l'atelier du musée (inclus dans le prix du billet) et par la visite de la ville en suivant le Sentier des luthiers dont le parcours disponible à l’Office de tourisme ou en téléchargement.


Maison de la musique mécanique et de la Dentelle de Mirecourt. 
Il est conseillé de suivre la visite guidée au cours de laquelle on peut voir fonctionner les instruments exposés.


Quelques liens pour préparer la visite :

Mirecourt une ville d'histoire et d'art
Le site du musée de la lutherie
Des luthiers à Mirecourt
Site de la maison de la musique mécanique
Histoire de Nicolas Antoine Lété et des orgues Poirot



  À lire, à voir  
 

Expositions


- Parmi celles qui sont en liaison avec nos préoccupations, deux expositions à Paris modifient notre regard sur l’Afrique.

L’Afrique des routes, au musée Branly nous parle, pour la première fois en France, des voyages de commerce et d’explorations menés par les Africains dans et hors de leur continent.

Voir la présentation sur le site


À l’Institut du Monde arabe, Les Trésors de l’Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar, insiste sur ces échanges, dans tous les domaines. Le résultat est époustouflant.

Voir la rubrique exposition du musée



- Pour ceux qui peuvent pousser jusqu’à Amsterdam en Hollande, ils pourront voir l’industrie de la tulipe, mais aussi, à L’Hermitage, une exposition consacrée à 1917, la fin des Romanov. On remarquera tout particulièrement la première partie de l’exposition, en forme de "passage", qui situe l’année 1917 dans le contexte global de l’expansion économique de la Russie. Si des passages ont été construits dès la fin du XVIIIe siècle, l’exposition rappelle que cette forme d’architecture urbaine et son nom même sont issus du Passage de Saint-Pétersbourg, une construction couverte d’une armature métallique et de verre, datant de 1848, soit trois ans avant le Crystal Palace de l’Exposition universelle de Londres. Une structure que les autres capitales d’Europe se sont empressées d’imiter.



Musée Branly

 
 

Publications à retenir


Parmi les ouvrages parus récemment, en relation avec nos thèmes de recherche, signalons :


- Résultat d'un colloque qui s'est tenu à Paris en 2014, l'ouvrage Les progrès de l'industrie perfectionnée. Luxe, arts décoratifs et innovation de la révolution française à l'Empire, suscite la curiosité : on n'a pas l'habitude de considérer la période sous cet angle-là, et pourtant les remises en cause politiques, économiques et sociales se sont accompagnées de toute une réflexion sur l'innovation et l'industrialisation. C'est une publication des Presses Universitaires du Midi.

Site de l'Institut national d’histoire de l’art


- Le numéro de décembre 2016 de la Revue du CILAC, aborde Le patrimoine industriel de la chimie. Un sujet difficile, qui suscite encore beaucoup de réticences, mais remarquablement traité à partir d’une réflexion sur ce patrimoine peu visible et à travers des études de cas où finalement on retrouve l’histoire d’objets du quotidien comme les parfums, la soude ou les allumettes.

Site internet du CILAC



L'APIC a reçu


La Vie en Champagne consacre sa livraison d'avril à la Bibliothèque Bleue de Troyes, un excellent tour d'horizon thématique de ce qui fut une célèbre littérature de colportage, aux XVIIIe et XIXe siècles.

Site de La Vie en Champagne


- Dans la dernière livraison de Fontes, numéro 104, daté de mars 2017, publié par l'association  l'ASPM, on trouvera l'excellent article signé de Samuel Mourin (Archives départementales de Haute-Marne) sur "La fonte d'art et d'ornement aux expositions universelles haut-marnaisesdu XIXe siècle".



Industrie perfectionnée


Le patrimoine de la chimie

 
 



 
   

Retrouvez les informations et documents sur le site de l'APIC

 

  APIC - 7, Résidence de La Fournière 51300 MAROLLES